Quel budget faut-il pour ouvrir une franchise de restaurant ?

Lire la suite

Vous avez le projet d’ouvrir une franchise de restaurant ? Dans cet article, nous allons voir ensemble le budget à prévoir pour ouvrir une franchise. Parce que c’est important de budgéter son projet avant de se lancer. Ça permettra de savoir où on met les pieds !

Dans le franchisage, que vous dépensiez peu ou beaucoup d’argent, au final vous gagnez toujours un revenu. Toutefois, la variété des choix dépendra de votre budget.

Prévoir le budget pour les honoraires

Vous devez, avant tout, établir un budget pour les divers honoraires professionnels. Par exemple, vous aurez besoin d’un avocat pour examiner le contrat et d’un comptable pour les chiffres. Avant l’ouverture, il faut également tenir compte des frais de construction de votre restaurant si besoin. Car la plupart du temps, une nouvelle identité demande de la rénovation au niveau interne et externe. Ensuite, il y aura les coûts pour l’inventaire, l’assurance, la formation des employés, l’équipement, la location, la signalisation, le permis d’affaires, l’aménagement, etc.

Prévoir le budget pour la communication de son restaurant

Prévoyez aussi un budget pour la communication surtout pour l’ouverture officielle, vous aurez besoin de publicité et de promotions. Prévoyez les dépenses courantes après l’ouverture comme le loyer, les uniformes, les salaires, l’électricité, les fournitures, les intérêts surtout si vous avez effectué un prêt, etc.

Prévoir le budget pour les frais de franchise

Les frais de franchise ne sont pas à exclure. Vous devez payer le prix d’entrée unique pour bénéficier le droit à l’usage de la marque du franchiseur ainsi que son système d’exploitation. Si vous souhaitez faire appel à un soutien au niveau de la gestion, vous aurez besoin de budget pour la formation, le marketing, etc.

Une fois que votre restaurant ouvre ses portes, vous devez vous préparer à payer les redevances qui varient entre 4 à 8% des recettes brutes. Cela inclus un fond pour le marketing et les publicités. 

Ci-après les exigences de la plupart des franchiseurs avant de choisir un candidat :

Liquidité

Les franchiseurs exigent que les franchisés disposent d’un minimum de fond pour maintenir les activités du restaurant durant, au moins, la première année.

Valeur nette

Généralement, les franchiseurs déterminent une grille de valeur nette minimum avant de prendre en compte une candidature pour leur marque.

Normalement, le coût d’entrée dépend de la taille du territoire à franchiser, du niveau de services et de soutien et bien évidemment, de l’immobilier. Nombreux sont les franchiseurs qui offrent des réductions aux restaurateurs chevronnés, aux femmes et aux minorités. C’est-à-dire qu’on leur attribue des coûts des franchises et de redevances moins élevés.

Les franchiseurs font également des offres à durée limitée sur les frais de franchise et les redevances. Mais aussi sur les paiements différés, les garanties de remboursement. Ainsi que d’autres incitations promotionnelles. Ceux-ci peuvent être limités à des zones géographiques ou à des marchés spécifiques où la marque cherche à percer ou à étendre sa pénétration.

Ce n’est pas uniquement le franchisage et les dépenses courantes qui requièrent un fond solide. Mais il en est de même pour le démarrage de votre restaurant. Un des avantages d’un franchisage réside dans le fait que vous demeuriez conscient sur le démarrage ainsi que les coûts auxquels vous devrez vous adonner dans le futur. Les franchiseurs seront en mesure de vous guider dans l’établissement du budget pour votre démarrage et vos dépenses courantes. Ils vous fourniront une bonne estimation de quand votre flux de revenu sera positif. Bref, des renseignements dont vous ne pourriez pas bénéficier si vous ouvrez votre propre restaurant.

Tags:
>