Comment améliorer son restaurant ? (10 conseils)

Lire la suite

Vous êtes restaurateur et vous voulez améliorer votre établissement ? Alors vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous allons voir 10 conseils pour améliorer son restaurant. Vous pourrez mettre la plupart de ces conseils en place dès aujourd’hui !

Pour dynamiser son restaurant il est indispensable de trouver des idées qui lui permettront d’être plus compétitif et de donner envie aux clients d’y entrer et d’y revenir.

Voici 10 astuces pour booster son restaurant et faire grimper son chiffre d’affaire.

1 – Proposez des happy-hours

Les happy hours sont des boissons avec une remise, que certains restaurants et bars proposent pendant un laps de temps réduit. Cela leur permet d’avoir des clients les jours où ces derniers se font rares et d’augmenter ainsi leur chiffre d’affaire.

Identifiez les jours et les heures où les clients affluent le moins dans votre restaurant et proposez à ce moment là des happy hours sur vos cocktails ou vos bières. Généralement, les happy hours se font en semaine entre 17h et 18h30. En effet, ce créneau est stratégique. Puisqu’il y a généralement moins de monde dans les restaurants en pleine semaine. Et cette tranche horaire précède l’heure courante de l’apéro.

Il y a fort à parier que vos clients dépasseront l’heure de l’happy hours et seront ensuite tentés de commander une boisson à prix fort pour l’apéritif et peut-être même de rester dîner s’ils s’y sentent bien ! L’happy hours est ce qu’on peut appeler « un produit d’appel ».

2 – Instaurez une carte de fidélité

Les cartes de fidélité se font de plus en plus dans les restaurants, que ce soit des fast-food ou de grands restaurants étoilés. Pour le client, cela lui permet à chaque repas de cumuler des points et d’avoir à la fin des réductions, un apéritif ou un café offert. Pour vous, cela vous permet d’instaurer une relation plus personnalisée avec le client et d’améliorer la fréquentation de votre restaurant.

Les personnes ayant une carte de fidélité dans votre établissement seront plus enclines à revenir car elles seront récompensées de leur fidélité à la fin du programme par un cadeau.

A vous d’instaurer le programme qui vous convient et la forme de la carte. Ce peut-être un fichier client dématérialisé, ainsi le client n’aura qu’à donner son nom une fois arrivé en caisse. Ce qui se fait le plus souvent est la carte souple en carton à tamponner. Au bout de 10 tampons, un cadeau est offert.

Soyez clair sur le cadeau offert au client fidèle dès le début. En effet, ce dernier doit savoir ce qu’il gagnera à venir déjeuner ou diner chez vous souvent.

3 – Soignez l’ambiance de votre restaurant

Pas de bon restaurant sans une bonne cuisine et une bonne ambiance ! Je ne vous demande pas là de mettre en place un karaoké ou d’installer une scène pour y produire un comique mais plutôt de soigner la décoration et l’ambiance de la salle.

En effet, les clients doivent se sentir bien dans votre restaurant. Soignez la décoration, réglez le chauffage ou la climatisation. Dosez le volume de la musique et choisissez-la en fonction de votre restaurant. La lumière doit être également bien réglée et pas trop vive, vérifiez vos chaises et vos tables afin qu’elles ne soient pas bancales. La propreté du lieu est également un élément essentiel afin de ne pas faire fuir la clientèle.

Une fois la salle inspectée, jetez un coup d’œil sur vos cartes. Elles doivent être lisibles, claires, propres et non déchirées.

La rapidité du service est également un critère important. Un service trop rapide est suspect alors qu’un service trop long donnera faim à vos clients qui se gaveront de pain en attendant et ne prendront plus de dessert !

4 – Proposez un plat de jour

Le plat du jour est surtout destiné à une clientèle fidèle et quotidienne afin d’éviter la lassitude.  Le chef peut ainsi laisser parler sa créativité mais doit tout de même connaître les goûts de ses clients habitués afin qu’il y ait le minimum de perte.

C’est également un produit d’appel pour les personnes de passage ou les potentiels nouveaux clients qui n’étaient pas séduits par votre carte ou vos menus. C’est l’occasion de défendre votre cuisine et d’attirer de nouveaux clients !

5 – Faites savoir que vous proposez le doggy bag !

Bon nombre de restaurants proposent désormais le doggy bag. Ce service venu tout droit des Etats-Unis vous permet d’emporter les restes de votre repas chez vous pour les déguster ultérieurement.

Si vous proposez des portions généreuses, ce service peut être appréciable par vos clients. Vous évitez le gâchis et vos clients sont contents.

Malheureusement, beaucoup de restaurants le proposent mais ne le font pas savoir. C’est dommage, car même si ce service vous coûte quelques boîtes en plastiques et quelques sacs, vos clients satisfaits du service en parleront certainement autour d’eux et cela peut vous faire une très bonne publicité.

Pensez donc à le mentionner sur une ardoise, votre vitrine ou sur votre menu !

6 – Munissez-vous de cartes de visites

Les cartes de visites sont de réels atouts pour votre restaurant. Petites, elles se mettent facilement dans un portefeuille et vos clients satisfaits de votre cuisine se feront une joie de la donner à leurs collègues, amis ou famille. C’est un support de bouche-à-oreille efficace pour un budget très minime.

Pensez à mettre toutes les informations nécessaires sur votre carte : l’adresse, le logo de votre restaurant, les horaires et jours d’ouverture, pourquoi pas un petit plan pour trouver votre établissement plus facilement.

Mettez vos cartes de visites sur le comptoir près de la caisse. Au moment de payer, les clients pourront ainsi se servir. Evitez de les glisser avec l’addition, il y a aura beaucoup de pertes. Laissez les clients se servir eux même, il y aura ainsi moins de risques qu’elles finissent dans la poubelle !

7 – Renouvelez votre carte régulièrement

La carte est la base de votre restaurant. Elle doit refléter votre savoir-faire mais aussi l’image de votre établissement. Soignez-la et rendez-la claire et lisible.

Evitez de trop la charger : généralement, une carte trop longue signifie que vous n’avez pas réalisé tous les plats vous-même. Une carte courte sera du meilleur effet et vos clients sauront que vous cuisinez des produits frais.

Renouvelez-la régulièrement afin de ne pas lasser vos clients habitués. Il n’y a rien de pire que d’aller dans un restaurant où l’on a déjà tout goûté ! Pourquoi ne pas proposer des menus en fonction des saisons ? En effet, les fruits et les légumes sont soumis à la saisonnalité alors profitez-en !

Cependant, ne changez pas l’entièreté de votre carte ! Gardez les basiques et vos best-seller ! Il serait dommage de voir votre clientèle fuir car votre célèbre bœuf bourguignon ou votre fameux fondant au chocolat ne sont plus proposés !

8 – Mettez en avant votre restaurant sur Internet !

Etre présent sur le web est l’assurance d’une bonne visibilité ! Avoir une page Facebook dédiée et un site web sont les bases. En effet, de plus en plus de personnes consultent les sites web des restaurants avant d’y aller. Cela leur permet de faire leur choix, de consulter le menu, les prix. Mais aussi de voir à travers les photos l’ambiance et la décoration de votre établissement.

Cela vous permet aussi d’être au plus proche de votre clientèle existante, d’attirer de nouveaux clients, de consulter les avis positifs mais aussi négatifs afin de vous améliorer et de faire de la publicité à moindre coût grâce aux réseaux sociaux.

Faites vivre votre communauté sur Facebook, organisez des jeux concours sur la page pour attirer davantage de clients, posez des questions et faites-les participer à la vie du restaurant ! Ils auront ainsi l’impression d’être des privilégiés et pour vous cela vous permettra d’améliorer votre établissement.

9 – Faites des partenariats

Afin de faire grimper votre chiffre d’affaire, faites des partenariats avec des tours opérateurs, des hôtels, des discothèques…en fonction de votre style d’établissement.

Proposez une réduction sur votre menu ou les plats de votre carte si vos clients passent par un hôtel ou un tour opérateur en particulier.

Les trois parties auront ainsi tout à y gagner. D’abord une visibilité pour vous, un pourcentage versé au tour opérateur (ou autre en fonction de ce que vous aurez négocié) et des réductions pour le client.

10 – Organisez des événements

En fonction de votre établissement, vous pourrez le faire vivre en organisant des ateliers dégustation ou des cours de cuisine. Ou encore des projections d’évènements sportifs.

Cela permettra à votre établissement de se faire davantage connaître, d’avoir de nouveaux clients et pour vous l’assurance d’avoir un chiffre d’affaire plus conséquent.

Communiquez là-dessus par le biais de votre site Internet, de votre page Facebook, mais aussi avec des flyers distribués dans les offices du tourisme. Pourquoi ne pas créer un partenariat avec de célèbres box mensuelles d’activités pour proposer vos cours de cuisine ou de dégustation ? La visibilité en sera encore plus grande !

Tags:
>