Comment augmenter les tarifs de son restaurant ?

augmenter les tarifs de son restaurant

Dans cet article, on va voir ensemble pourquoi et comment augmenter les tarifs de son restaurant. Peut-être qu’actuellement, vous hésitez pas augmenter vos tarifs. Vous avez peur que vous clients vous tournent le dos. Et pourtant on va voir que c’est très important !

Lorsque l’on veut augmenter les prix de son restaurant, on ne peut pas le faire à la légère, car la perte de clients est en jeu. Cependant, il existe de moyens efficaces pour augmenter ses prix sans pour autant perdre ses clients.

Pourquoi augmenter les prix de son restaurant ?

Il y a de multiples raisons à augmenter ses prix. La première raison : c’est la qualité des produits. Bien sûr on peut faire des plats de qualité sans les vendre une fortune. Mais quand on achète un produit, si on veut du bon, en général il faut mettre le prix.

Les gens viennent dans votre restaurant pour manger quelque chose d’unique. S’ils voulaient manger des coquillettes et du jambon, ils resteraient chez eux. Non, quand on vient au restaurant, on veut de la qualité. Même si ça coûte quelques euros de plus.

On ne veut pas manger le camembert de chez Carrefour. On veut le camembert du petit producteur du coin.

Donc il faut acheter de meilleurs produits, et ne pas hésiter à augmenter ses prix. Et puis il faut savoir une chose : moins un client paye cher, plus il est exigeant. En augmentant vos prix, vous allez filtrer les clients les plus exigeant. C’est paradoxal mais c’est la réalité !

Comment augmenter les tarifs de son resto sans perdre de client ?

Mais tout d’abord, il faut comprendre pourquoi on veut augmenter les tarifs de sa carte.

Les restaurateurs qui veulent gagner plus d’argent se disent que s’ils avaient plus de tables cela leur permettra de faire plus de couverts, donc d’augmenter le chiffre d’affaires. Ce n’est pas une erreur, mais il ne s’agit pas de la seule solution, il existe d’autres solutions moins compliquées et accessibles à tous les restaurateurs.

Pour augmenter ses tarifs, on peut aussi augmenter le panier du client ! Par exemple, menu à 15 peut passer à 19, dans ce cas, vous gardez une marge en tant que gain personnel et une petite partie peut servir à augmenter à qualité du produit. On obtient plus de marge, tout en offrant de la qualité et une présentation exceptionnelle.

Pour augmenter les tarifs, il faut appliquer le tarif dit psychologique, voici ce qu’il faut retenir ! Le tarif psychologue consiste en quelques sortes à manipuler (gentiment le client). On lui propose le même produit, un peu plus cher, sans pour autant le choquer. Des études, françaises et autres, ont ainsi permis de définir différents points qui peuvent être appliqués par le restaurateur pour augmenter ses prix sans perdre les clients.

Ceci est important, pour définir l’augmentation de vos prix

Connaître les paliers : d’après différentes études, on a relevé différents paliers de prix. Ces derniers ont été établis après avoir recueilli les avis des consommateurs.

Dont voici la liste des paliers de prix :

  • De 1 à 9,99€
  • 10 à 19,99€
  • 20 à 29,99€
  • 30 à 49,99€
  • 50 à 59,99€
  • 60 à 99,99€

Il faut savoir que si vous vendez un produit à 12€ ou 18€, il sera acheté, c’est sur, les tarifs sont dans le même palier ! Par contre si vous passez de 12€ à 20€ les choses se compliquent, car vous avez franchi le palier des 20.

Une autre astuce est d’appliquer des tarifs en 7 et en 9. Cela consiste à afficher un produit à 17 ou 19 €, 27 ou 29€ des études ont permis d’établir que les prix qui se finissent par 7 ou 9 se vendent aussi bien que le même produit affiche à 14€.

Ensuite, sachez que plus les prix sont rétrécis plus ils paraissent bas, et sont plus attrayants pour les clients. Ainsi, un produit à 24,99€, paraîtra moins cher si vous l’affichez à 29€ (plus court, plus propre). On s’est aperçu que lorsque l’on supprime les centimes, cela donne l’impression que les produits sont moins chers.

Évidemment, si l’on augmente les tarifs, il convient de ne pas négliger la qualité, celle-ci doit être à la hauteur des prix élaborés.

>